Motor City meets a new test in the EV transition: Keeping gearheads behind the wheel

Motor City meets a new test in the EV transition: Keeping gearheads behind the wheel

Le PDG de Dodge, Tim Kuniskis, dévoile le concept de muscle car électrique Charger Daytona SRT le 17 août 2022 à Pontiac, Michigan.

Michael Wayland / CNBC

PONTIAC, Mich. – Cette semaine, lors d’un événement mettant en vedette de la musique des années 80 et des bières à 2 $, Dodge a dévoilé un concept pour sa première muscle car électrique qui comprenait une transmission à plusieurs vitesses et un système d’échappement.

Les caractéristiques ne sont pas nécessaires pour un véhicule électrique, mais elles pourraient être essentielles pour séduire les inconditionnels des véhicules de performance.

“Le son est un composant essentiel”, a déclaré le PDG de Dodge, Tim Kuniskis. “Et le changement est fondamental… nous avons tourné en rond pendant longtemps. Cela ne rend pas la voiture plus rapide… mais c’est beaucoup plus attrayant et amusant à conduire.”

Alors que les constructeurs automobiles hérités de Detroit se bousculent pour passer aux véhicules électriques, ils essaient également de gagner les fans de voitures de longue date qui aiment le son des V-8 et la sensation de changer de vitesse qui leur donne un lien viscéral avec les voitures.

L’apogée des ventes de voitures musclées remonte à des décennies, mais les véhicules sont devenus des pierres de touche culturelles qui créent une notoriété de masse pour les marques et leurs clients restent de fidèles ambassadeurs. Ce battage médiatique peut créer un effet de halo pour d’autres modèles qui se traduit par des ventes.

Ces dernières années, Tesla a créé un culte pour ses véhicules électriques grâce à ses véhicules élégants et à la fine pointe de la technologie et à ses moteurs bourdonnants. Mais les marques Dodge, Chevrolet et Ford de Detroit sont fidèles depuis des générations dans la famille, et les constructeurs automobiles traditionnels cherchent toujours à séduire ces passionnés alors qu’ils électrifient leurs flottes.

Dodge montre sa main

Cette semaine, Dodge est devenue la première des marques de performance traditionnelles de Detroit à annoncer des plans sur la façon de fidéliser ses clients de voitures musclées. Lors de l’événement à Pontiac, dans le Michigan, la société a présenté son concept Charger Daytona SRT avant sa première muscle car électrique de série en 2024.

Kuniskis l’a appelé celui que les régulateurs et les écologistes soutenant les véhicules électriques “ne veulent pas que vous ayez” en raison de ses performances, de son style rétro modernisé et de ses nouvelles technologies en instance de brevet.

“C’était important de ramener quelque chose de visuel qu’ils allaient voir et dire sacrément —, ils l’ont bien fait!” Kuniskis a déclaré à CNBC cette semaine.

Certains aspects de la conception du prototype, y compris un système d’échappement et une transmission à plusieurs vitesses, devraient affecter négativement l’autonomie électrique du véhicule, mais Kuniskis a déclaré que ce n’était pas quelque chose dont Dodge se souciait. Il a dit que le but était de faire en sorte que la voiture se sente et se conduise comme une muscle car traditionnelle.

Josh et Darla Welton, de Detroit, se tiennent à côté d’une voiture musclée exposée lors d’un événement Dodge le 17 août 2022 à Pontiac, Michigan.

Michael Wayland / CNBC

C’est essentiel pour les fans de voitures comme Josh et Darla Welton, qui possèdent plusieurs véhicules, dont le tristement célèbre Dodge Challenger SRT Demon, que certains ont condamné lors de sa production en raison de sa puissance en tant que voiture de course de dragsters légale.

“Pour garder l’enthousiaste, vous allez devoir engager le conducteur au lieu d’avoir une voiture autonome”, a déclaré Josh Welton, 44 ans, qui portait des baskets “SRT Demon” en édition limitée fabriquées en partenariat avec Dodge et Warren Lotas. “Ils veulent être impliqués dans ce qui se passe.”

Pete Seguin, un technicien automobile de 62 ans d’Ottawa, en Ontario, était également présent à l’événement pour montrer son soutien au SRT Hellcat de Dodge avec un logo “SRT” et Hellcat tatoué sur son avant-bras droit.

Pete Seguin (à gauche), d’Ottawa, en Ontario, montre son tatouage “SRT” Hellcat en se tenant debout avec son frère Robert Seguin, de Gatineau, au Québec, lors d’un événement Dodge le 17 août 2022 à Pontiac, au Michigan.

Michael Wayland / CNBC

en transition

Ford Motor et General Motors n’ont pas encore révélé les plans de leurs marques et véhicules de performance respectifs.

GM a confirmé son intention de produire des modèles hybrides et entièrement électriques de sa célèbre voiture de sport Chevrolet Corvette dans les années à venir, mais le plus grand constructeur automobile de Detroit n’a rien dit sur l’avenir de la Chevy Camaro, dont les ventes ont chuté depuis sa création. il a redessiné le véhicule en 2016. Des sites Web passionnés de performance tels que Muscle Cars & Trucks ont déclaré que la société devrait mettre fin à la production de la Camaro en 2024.

La Chevrolet Camaro ZL1 commence à environ 62 000 $ et est propulsée par un moteur V8 de 650 chevaux, une amélioration considérable par rapport au modèle de base d’environ 26 000 $.

Source : General Motors

Ford devrait dévoiler la prochaine génération de son emblématique Mustang le mois prochain, mais n’a donné aucune indication que la voiture sera électrique dans le cadre de sa stratégie visant à électrifier ses “plaques signalétiques les plus emblématiques”.

Depuis 2020, Ford propose un crossover tout électrique appelé Mustang Mach-E, qui est le seul véhicule de série autre que la voiture de sport à porter le logo du cheval cabré de l’entreprise.

“Dodge a vraiment joué sur ses propres forces avec son concept”, a déclaré Paul Waatti, directeur de l’analyse de l’industrie à la firme de recherche AutoPacific. “Il sera intéressant de voir ce que Ford et GM ont dans leurs manches pour cela également. Je pense que Dodge a établi une assez bonne feuille de route pour ces types de voitures.”

Les gens visitent le SUV tout électrique Mustang Mach-E de Ford au Salon de l’auto de Los Angeles 2019 à Los Angeles, aux États-Unis, le 22 novembre 2019.

Xinhua via Getty Images

Il a déclaré que c’était un grand défi pour les constructeurs automobiles de passer des muscle cars d’aujourd’hui aux puissants V-8 et de créer le même type de connexion émotionnelle.

Les représentants de GM et de Ford ont refusé de discuter des plans au-delà de ce qui avait été annoncé.

marché en baisse

Les ventes des voitures les plus performantes de Detroit sont en baisse.

Les voitures d’aujourd’hui ont connu une popularité après la Grande Récession, culminant à plus de 394 000 véhicules en 2015, selon le chercheur industriel Edmunds. Mais les ventes ont depuis diminué, notamment une baisse de près de 50 % pour les coupés à deux portes comme la Challenger, la Camaro et la Mustang.

De nombreux véhicules ont évolué pour offrir des moteurs plus petits avec moins de puissance, mais ils peuvent toujours porter le stigmate d’être des voitures bruyantes et gourmandes en essence. Il y a également une concurrence accrue des constructeurs automobiles en dehors de Detroit, y compris les constructeurs de véhicules électriques ; un changement de consommation des voitures vers des multisegments plus pratiques ; et un changement potentiel dans la culture de la performance.

“On a vraiment l’impression que la performance a pris le pas sur cette transition vers les voitures électriques, qui ont un type de performance différent”, a déclaré Jessica Caldwell, responsable des connaissances chez Edmunds.

Les ventes combinées de Ford Mustang, Chevrolet Camaro et Corvette, et Dodge Charger et Challenger ont baissé d’environ 35 % l’an dernier par rapport à 2015. Elles ont baissé de 25 % depuis lors en 2019, la dernière année des ventes des constructeurs automobiles avant la pandémie. ont été affectés par les problèmes persistants de la chaîne d’approvisionnement mondiale, y compris les pénuries de puces à semi-conducteurs.

Pour continuer à attirer des acheteurs, les constructeurs automobiles de Detroit devront “trouver une niche et une image de marque”, a déclaré Caldwell.

La Mustang Mach-E de Ford, par exemple, s’est bien comportée pour le constructeur automobile bien qu’elle ait pris la forme d’un multisegment plus grand plutôt que l’élégante muscle car de son prédécesseur à essence. Et les plans de Dodge, du moins pour le moment, semblent avoir satisfait au moins certains de ses fans les plus fidèles avec le concept Charger Daytona SRT.

“Quand il a démarré, et que vous pouviez voir toutes les lignes sur le corps et le design, cela m’a donné la chair de poule”, a déclaré Darla Welton, 43 ans.

En tant que Detroiter de longue date dont la famille travaillait dans l’industrie automobile, il a noté l’excitation de pouvoir assister à la transition des voitures musclées comme la Demon aux véhicules électriques.

“J’ai hâte de prendre le volant”, a-t-il déclaré.

Le concept de muscle car électrique Charger Daytona SRT a été dévoilé le 17 août 2022 à Pontiac, dans le Michigan.

Michael Wayland / CNBC

Leave a Comment

Your email address will not be published.