Grains of dust from asteroid Ryugu older than our solar system

Grains of dust from asteroid Ryugu older than our solar system

28Oui points d’accès. (F) 17Oxyde présolaire riche en O trouvé dans la matrice Ryugu A0058-2. (g)–(h) Ce grain présolaire anormal d’O a été trouvé dans la zone la moins altérée indiquée en (b). L’entrée dans (g) montre un δ18Image O sigma dans laquelle chaque pixel représente le nombre d’écarts types par rapport aux valeurs moyennes. Le grain est probablement un silicate présolaire puisque Si est présent sur la carte EDX, et Al n’a été détecté ni sur la carte EDX ni sur l’image ionique NanoSIMS, contrairement au spinelle adjacent (MgAldeuxSOIT4), violet en (h). Le crédit: lettres de journal astrophysique (2022). DOI : 10.3847/2041-8213/ac83bd”>

28Oui points d’accès. (F) 17Oxyde présolaire riche en O trouvé dans la matrice Ryugu A0058-2. (g)–(h) Ce grain présolaire anormal d’O a été trouvé dans la zone la moins altérée indiquée en (b). L’entrée dans (g) montre un δ18Image O sigma dans laquelle chaque pixel représente le nombre d’écarts types par rapport aux valeurs moyennes. Le grain est probablement un silicate présolaire puisque Si est présent sur la carte EDX, et Al n’a été détecté ni sur la carte EDX ni sur l’image ionique NanoSIMS, contrairement au spinelle adjacent (MgAldeuxSOIT4), violet en (h). Le crédit: lettres de journal astrophysique (2022). DOI : 10.3847/2041-8213/ac83bd” width=”800″ height=”530″/>
( a ) Image électronique rétrodiffusée (BSE) de la section mince Ryugu A0058-2. Chaque zone noire se compose d’environ 20 cartes NanoSIMS mesurées. (b) Une zone dans la section C0002 avec une lithologie moins altérée que la matrice Ryugu environnante (“claste 1” ; image BSE). Cette zone contient de l’olivine riche en Mg, des pyroxènes à faible teneur en Ca et des grains de spinelle d’une taille allant jusqu’à ~ 15 μm (Kawasaki et al. 2022). Deux des trois grains O anormaux identifiés à Ryugu, y compris un probable silicate présolaire (g)-(h), ont été trouvés dans cette région. ( c ) – ( e ) Image électronique secondaire (SE) d’une particule de Ryugu pressée sur une feuille d’or dans laquelle deux grains de SiC présolaires ont été détectés. Les régions anormales C, indiquées par les flèches blanches, sont clairement associées à 28Oui points d’accès. (F) 17Oxyde présolaire riche en O trouvé dans la matrice Ryugu A0058-2. (g)–(h) Ce grain présolaire anormal d’O a été trouvé dans la zone la moins altérée indiquée en (b). L’entrée dans (g) montre un δ18Image O sigma dans laquelle chaque pixel représente le nombre d’écarts types par rapport aux valeurs moyennes. Le grain est probablement un silicate présolaire puisque Si est présent sur la carte EDX, et Al n’a été détecté ni sur la carte EDX ni sur l’image ionique NanoSIMS, contrairement au spinelle adjacent (MgAldeuxSOIT4), violet en (h). Le crédit: lettres de journal astrophysique (2022). DOI : 10.3847/2041-8213/ac83bd

Une équipe internationale de chercheurs étudiant des échantillons de poussière récupérés par la sonde spatiale Hayabusa-2 a découvert que certains de ses grains de poussière sont plus anciens que le système solaire. Dans son article publié dans lettres de journal astrophysiquele groupe décrit leur analyse de la poussière de l’astéroïde et ce qu’ils ont trouvé.

La sonde spatiale Hayabusa-2 a commencé sa mission en 2014 lorsqu’elle a été lancée dans l’espace à bord d’une fusée H-IIA 202. Elle a rencontré l’astéroïde géocroiseur 162173 Ryugu quatre ans plus tard. Après avoir encerclé l’astéroïde pendant deux ans, il est descendu à sa surface et a prélevé un échantillon de sa poussière de surface. Il a ensuite décollé et est revenu sur Terre.

Ryugu est situé à 300 millions de kilomètres de la Terre et tourne autour du soleil tous les 16 mois. Il a été décrit comme un peu plus qu’un ensemble de gravier, probablement fabriqué à partir des débris de divers autres astéroïdes. D’autres recherches ont montré qu’il s’est probablement formé dans la partie externe du système solaire et qu’il s’est glissé depuis; d’autres suggèrent que sa poussière suggère la possibilité que l’eau de la Terre provienne d’un astéroïde similaire.

Depuis que l’échantillon de poussière collecté par la sonde est revenu sur Terre, des parties de celui-ci ont été transmises à travers le monde à différents chercheurs désireux de le tester de différentes manières. Dans ce nouvel effort, les chercheurs ont cherché à déterminer leur âge : ils ont noté que différents types de grains dans des astéroïdes comme Ryugu provenaient de différents types d’étoiles et de processus stellaires. L’âge des grains de votre poudre peut être identifié et daté par leurs signatures isotopiques.

En étudiant l’échantillon de poussière de Ryugu, les chercheurs l’ont comparé aux grains trouvés dans les météorites de chondrite carbonée qui ont été trouvées sur Terre. Ils soulignent que seulement 5% de ces météorites hébergent des grains antérieurs à la création du système solaire, certains datant de 7 milliards d’années. Les chercheurs ont découvert que l’échantillon de poussière contenait des grains identiques à tous les autres observés dans les météorites, ce qui montre qu’il est également antérieur au système solaire. Ils soulignent qu’un en particulier, un silicate connu pour être très facilement détruit, a dû être protégé d’une manière ou d’une autre des méfaits du soleil.


Une mission spatiale montre que l’eau de la Terre pourrait provenir d’astéroïdes : étude


Plus d’informations:
Jens Barosch et al, Presolar Stardust sur l’astéroïde Ryugu, lettres de journal astrophysique (2022). DOI : 10.3847/2041-8213/ac83bd

© 2022 Réseau Science X

Citation: Grains de poussière de l’astéroïde Ryugu plus anciens que notre système solaire (18 août 2022) Extrait le 19 août 2022 de https://phys.org/news/2022-08-grains-asteroid-ryugu-older- solar.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude privée ou de recherche, aucune partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni à titre informatif uniquement.

Leave a Comment

Your email address will not be published.