Une nouvelle étude a révélé que la posture affecte la façon dont l'estomac absorbe les médicaments et que s'allonger sur le côté droit accélère les effets d'un médicament.

Lie down on your right side to absorb drugs better, new research suggests 

Allongez-vous sur le côté droit pour mieux absorber les médicaments, selon de nouvelles recherches

  • Les chercheurs ont utilisé un “StomachSim” de pointe basé sur l’estomac humain
  • Les scientifiques disent qu’avaler des comprimés est le moyen le plus complexe pour les humains de les absorber
  • Une nouvelle étude a révélé que l’impact de la gravité était énorme lors de la prise de comprimés
  • Se pencher vers la gauche réduisait la vitesse de libération du médicament, mais se pencher vers la droite doublait sa concentration.

Selon une nouvelle étude, la prise de médicaments allongé sur votre droite accélère ses effets, car les chercheurs affirment que la posture affecte la façon dont l’estomac absorbe les médicaments.

Les scientifiques ont utilisé un «StomachSim» de pointe basé sur l’anatomie de l’estomac humain pour analyser et comprendre l’efficacité des médicaments ingérés.

La recherche publiée dans la revue Physics of Fluids ajoute à la preuve que les humains doivent être informés de la posture à adopter lors de la prise de comprimés par voie orale, et ajoute des conseils déjà donnés sur l’opportunité de manger avant ou après les médicaments.

Les scientifiques disent qu’avaler des comprimés est le moyen le plus complexe pour le corps humain d’absorber un ingrédient pharmaceutique actif, car la biodisponibilité du médicament dans le tractus gastro-intestinal dépend des ingrédients du médicament et de l’environnement physiologique dynamique de l’estomac.

Lorsque les humains sont allongés sur le côté gauche, la sortie de l’estomac est à son point le plus élevé.

Les scientifiques américains ont utilisé un simulateur biomimétique in silico basé sur l’anatomie et la morphologie réalistes de l’estomac humain, appelé “StomachSim”, pour leur étude.

Une nouvelle étude a révélé que la posture affecte la façon dont l’estomac absorbe les médicaments et que s’allonger sur le côté droit accélère les effets d’un médicament.

Le co-auteur de l'étude, le professeur Rajat Mittal (photo), de l'Université Johns Hopkins, a déclaré que le contenu de l'estomac et la dynamique du liquide gastrique font partie des facteurs qui jouent un rôle dans la biodisponibilité d'un médicament.

Le co-auteur de l’étude, le professeur Rajat Mittal (photo), de l’Université Johns Hopkins, a déclaré que le contenu de l’estomac et la dynamique du liquide gastrique font partie des facteurs qui jouent un rôle dans la biodisponibilité d’un médicament.

Il a constaté que l’impact de la gravité était énorme, tandis que se pencher vers la gauche réduisait la vitesse à laquelle un médicament quitte l’estomac à presque zéro.

Les scientifiques disent que le modèle est considéré comme le premier du genre à marier la biomécanique gastrique avec le mouvement des pilules.

Se tenir debout a fait sortir plus de drogue de l’estomac, tandis que s’allonger a augmenté le mélange de 50%, rapporte le Times.

Mais pencher vers la droite a eu l’impact le plus prononcé et a conduit à un doublement de la concentration de drogue.

Le co-auteur de l’étude, le professeur Rajat Mittal, de l’Université Johns Hopkins, a déclaré: “L’administration orale est étonnamment complexe bien qu’elle soit l’option la plus courante pour l’administration de médicaments.”

«Lorsque la pilule atteint l’estomac, le mouvement des parois de l’estomac et l’écoulement du contenu à l’intérieur déterminent la vitesse à laquelle elle se dissout. Les propriétés de la pilule et le contenu de l’estomac jouent également un rôle.

“Cependant, les procédures cliniques ou expérimentales actuelles pour évaluer la dissolution des médicaments par voie orale ont une capacité limitée à étudier cela, ce qui rend difficile de comprendre comment la dissolution est affectée dans différents troubles de l’estomac, tels que la gastroparésie, qui ralentit la vidange de l’estomac.

La recherche ajoute à la preuve que les humains doivent être informés de la posture à adopter lors de la prise de comprimés par voie orale, disent les scientifiques.

La recherche ajoute à la preuve que les humains doivent être informés de la posture à adopter lors de la prise de comprimés par voie orale, disent les scientifiques.

Il a déclaré que le contenu de l’estomac et la dynamique du liquide gastrique font partie des facteurs qui jouent un rôle dans la biodisponibilité d’un médicament, et que les contractions de l’estomac peuvent induire une pression et conduire à des trajectoires complexes de pilule.

Le professeur Mittal a ajouté: «Cela se traduit par des taux variables de dissolution de la pilule et une vidange non uniforme du médicament dans le duodénum et parfois des pertes gastriques dans le cas de la dose à libération modifiée.

“Ensemble, ces problèmes posent plusieurs défis pour la conception de l’administration de médicaments.”

Il a poursuivi: «Dans cet article, nous démontrons une nouvelle plate-forme de simulation informatique qui offre la possibilité de surmonter ces limitations.

“Nos modèles peuvent générer des données biopertinentes sur la dissolution des médicaments qui peuvent fournir des informations utiles et uniques sur les processus physiologiques complexes derrière l’administration de pilules orales.”

Leave a Comment

Your email address will not be published.